Quels sont les aides financières des SPA?

La SPA désigne la Société Protectrice des Animaux. Créée le 2 décembre 1845, cette structure de protection recueille toute catégorie d’animaux

La SPA désigne la Société Protectrice des Animaux. Créée le 2 décembre 1845, cette structure de protection recueille toute catégorie d’animaux. Elle lutte pour une protection appropriée ainsi que pour la défense de toute espèce en détresse, abandonnée, perdue ou maltraitée. Fondée par Étienne Pariset, cette association lutte pour que soient respectées les dispositions législatives et réglementaires qui protègent les animaux et pour une efficace assistance. Pour survivre, cette société tire ses revenus des différentes aides financières. Le présent guide complet vous énumère quelques-unes.

finance spa

Les aides de l’État

Pour sa bonne organisation et son évolution, une Société Protectrice des Animaux a besoin d’être accompagnée et aidée. L’État dans lequel se trouve une telle association est la première source permettant à ces maisons de surveillance de vivre. En réalité, les aides offertes par cet organisme sont nombreuses. Les plus visibles sont des crédits octroyés à ces derniers afin de les aider à nourrir et soigner leurs animaux. Souvent, ces décisions d’aide sont prises dans la loi de finances de l’année en cours. Par ailleurs, à cette catégorie d’aide financière s’ajoute le dispositif d’offre mis en place au préalable et qui n’est rien d’autre que la création des cellules de suivi des centres en difficulté.

Aussi, parce que ces établissements tirent des revenus à l’adhésion de nouveaux membres, l’État exige à certaines catégories un nombre précis de personnes. Alors, quand une personne adhère, cette dernière permet à l’association d’avoir plus de poids pour mener son combat. En général, notez que l’État joue un grand rôle dans l’évolution de ces structures de protection.

Les dons

Étant donné que les besoins sont multiples, tous les dons, quelle que soit leur nature, sont acceptés par les Sociétés de Protection des Animaux. D’abord, il faut souligner que la majeure partie des revenus permettant à ces associations de couvrir leurs dépenses annuelles sont issus de la générosité de plusieurs donateurs. Le public, aussi bien les personnes physiques que morales, participe activement aux dépenses de ces sociétés de protection animale.

La donation en numéraire

C’est le premier don le plus reçu par ces sociétés. Il s’agit notamment du don d’argent provenant d’une entreprise ou d’un particulier. Cette forme d’aide permet à ces dernières de nourrir les animaux, de payer les frais de vétérinaire ainsi que l’entretien de leurs locaux. Les donations en numéraire, surtout celles qui sont faites de manière répétée, permettent à ces associations de sauver plus d’animaux et de faire avancer la cause animale.

Les dons en nature

Outre les donations en numéraire que vous pouvez envoyer à une maison de protection des animaux, vous pouvez penser également aux dons matériels. Ici, il est notamment question des laisses, des colliers, des gamelles, des couvertures, des médicaments, de la nourriture et autres articles utiles pour ces animaux. En faisant du nettoyage ou des arrangements dans votre maison, si vous trouvez des objets en état pouvant servir à protéger ces animaux, ne les jetez pas. Dans le cas où vous n’avez aucune idée de ce que vous pouvez donner comme bien matériel, consultez la liste des centres de refuges de votre département. Vous trouverez impérativement un centre qui sera dans le besoin de quelque chose que vous pouvez donner.

Les dons de compétences

Comme on ne peut donner que ce qu’on a, dans le cas où vous n’avez ni argent ni bien en nature à donner à une structure de protection animale, vous pouvez mettre en sa disposition votre savoir-faire. Dans le cas où vous détenez une entreprise de la place, vous pouvez mettre un certain nombre de vos employés à la disposition de la société de protection animale. Cette manière de faire permet à ces maisons d’économiser des revenus sur les salaires prévus pour les heures supplémentaires effectuées par les employés de la maison.

Les legs

Tout comme les donations, les legs accordés ou issus du public aident également les établissements de protection des animaux à continuer efficacement leurs actions quotidiennes pour sauver les animaux. Étant donné que ces structures ne peuvent poursuivre leur mission sans les apports reçus de part et d’autre, en leur léguant une partie de vos biens, elles continueront à lutter contre l’abandon et la maltraitance des animaux. En réalité, faire un legs à une SPA, c’est d’être certain d’avoir une succession fidèle à vos convictions. Alors, pour parvenir à cette fin, vous devez nécessairement rédiger un testament qui stipule ce que vous souhaitez réaliser.

Avantages des dons et legs offerts à une SPA

Les avantages qu’offrent les dons et les legs à une Société de Protection des Animaux sont nombreux. En premier lieu, ces aides permettent à cette société de bénéficier des avantages fiscaux. Il s’agit notamment des réductions liées au paiement d’impôt et d’autres obligations prescrites par la loi. De l’autre côté, ces revenus permettent à la SPA d’avoir un avantage commercial en ce sens qu’elle sera exonérée d’achat de certains produits importants pour les animaux.

Recent posts

Menu

Pages